Roger Moore l’amoureux des belles montres

Espion un jour, amateur de montres toujours. Roger Moore a façonné le personnage de James Bond en l’incarnant pendant 7 opus, de « Vivre et laisser mourir » en 1973 jusqu’à « Dangereusement vôtre » en 1985. A chacun de ses films, il a porté des montres équipées de gadgets incroyables, parfois improbables… Nous vous invitons à découvrir les montres de Roger Moore. Parmi ses garde-temps on trouve à la fois des modèles Seiko révolutionnaires, comme des montres de luxe signées Rolex, Omega ou Piaget.

Les montres de Roger Moore, l’agent 007

Pour chaque nouveau volet de la saga James Bond, des montres toujours plus surprenantes accompagnent l’espion britannique. Ainsi au court de ses 7 incarnations en James Bond, le « Perfect Gentleman » a vu succéder à son poignet de superbes montres Rolex et des Seiko.

Cependant malgré ce défilé horloger, celle qui reste à jamais gravée dans nos esprits est bien évidemment la superbe Rolex 5513. Une montre mythique qui depuis 2015, a rejoint un passionné pour la somme de 335 000 euros.

 

Vivre et laisser mourir (Live and let die – 1973)

Rolex-submariner-5513-James-Bond-roger-moore-copyright-journaldumarie.com

C’est donc cette montre Rolex Submariner 5513 qui accompagne Roger Moore dans son tout premier rôle en tant que James Bond. Fidèle alliée de l’agent 007, elle est équipée de nombreux gadgets lui permettant de scier ses cordes ou de défaire à distance la robe de sa belle. Elle est l’accessoire ultime du gentleman britannique. Son succès est tel qu’on oublierait presque que notre James Bond porte également une Hamilton Pulsar Astronaut P-2 afin de le réveiller.

hamilton-pulsar-roger-moore-montres-james-bond-copyright-journaldumarie.com

 

L’homme au pistolet d’or (The man with the golden gun – 1974)

homme-au-pistolet-or-roger-moore-montres-james-bond-copyright-lexpress.fr

Comme deux fois valent mieux qu’une, c’est toujours accompagné de sa Submariner 5513 en acier que James Bond combat Scaramanga, terrible ennemi du MI6 …

 

L’espion qui m’aimait (The spy who loved me – 1977)

montres-Roger-moore-james-bond-copyright-lefigaro.fr

4 ans après ses débuts en tant que M. Bond, l’agent secret range sa Submariner afin de laisser place à une Seiko 0674 LC.  Une montre moderne pour l’époque, avec un affichage en cristaux liquides et disposant d’une structure en acier. Cette montre incroyable lui permet de recevoir des messages secrets. Ce sera le début d’une longue série de montres Seiko.

seiko-james-bond-roger-moore-copyright-journaldumarie.com

 

Moonraker (1979)

seiko-james-bond-roger-moore-copyright-journaldumarie.com-

Dans le film Moonraker, on retrouve une Seiko très rectangulaire. Cette Memory Bank Calendar, en plus de son excellente lisibilité dispose un détonateur de charge relié par câble afin de sauver l’agent 007.

 

Rien que pour vos yeux (For your eyes only – 1981)

montres-Roger-moore-james-bond

Dans Rien que pour vos yeux, James apparaît avec la Seiko Dual Time H357 Duo Display qui propose un double affichage, à la fois analogique et avec des aiguilles. Une montre bien utile pour recevoir des messages dissimulés.

 

Octopussy (1983)

Seiko-Bond-octopussy-roger-moore-copyright-lecoindesmontres.com

Pour ce nouvel opus, toujours plus de gadgets novateurs viennent enrichir les montres Seiko. Ainsi on retrouve une Seiko G757 5020 Sports 100 équipée d’un récepteur permettant de localiser l’émetteur dissimulé dans l’œuf de Fabergé. Le second garde-temps signé Seiko dispose d’une très petite télévision.

james-bond-Seiko-TV-Watch-james-bond-copyright-mrmontre.com

 

Dangereusement vôtre (1985)

Seiko-Divers-150m-james-bond-copyright-mrmontre.com

Enfin pour son dernier rôle d’espion, l’acteur dispose de trois montres Seiko dont une Seiko SPR007 Chronograph, une Seiko SPW001 montre de plongée et une Seiko SPD094.

 

Les choix horlogers de Roger Moore

montres-Roger-moore-james-bond-copyright-rogerl-moore.com  roger-moore-james-bond-piaget-copyright-hautehorlogerie.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Roger Moore est l’acteur qui a le plus longtemps incarné James Bond. Peut-être est-ce pour cela que M.Moore détient au moins deux points communs avec le personnage de M.Bond

Tout d’abord il incarne le Gentleman british par excellence et ensuite en qualité d’homme de goût il apprécie réellement les belles tocantes. Une passion qu’il partage dans son livre « James Bond par Roger Moore » paru fin 2012. Dans son ouvrage, il exprime clairement son goût pour les montres de luxe d’exception, il cite alors de belles montres Omega, Rolex, Piaget ou Breitling… Des montres de haute horlogerie qui ont marqué son parcours remarquable.

Quand l’acteur décrit ses montres préférées, il dit alors : « Moi-même, j’avais naguère toujours une Omega au poignet. Il m’arrive encore de porter ma Submariner édition limitée, mais je me contente en général de ma chère Breitling –celle que je porte dans la publicité pour Hanson Trust. »

La passion que l’acteur porte aux montres est entretenue par ses proches. Ainsi, lors du tournage de la publicité pour Hanson Trust, au moment de rendre sa Breitling à la production sa femme lui en fait cadeau, touchée par son attachement à cette montre d’aviateur. Entretenant encore davantage sa passion, elle lui offrit par la suite une montre Piaget.

Aujourd’hui décédé à l’âge de 89 ans, il aura su marquer les esprits par ses performances d’acteur, son style et son sens de l’humour. Sean Connery déclara d’ailleurs dans son hommage : « On n’avait pas le même sens de l’humour ; il était très anglais, il était indéniablement anglais. Dans ses mots et dans ses gestes, Roger était un bon James Bond. Il a apporté son propre style au personnage. C’est difficile à définir : un style très british, alors que moi j’ai joué un personnage plus réaliste, plus brut. »

 

Découvrez l’univers des montres de James bond à travers notre dossier consacré à l’agent 007 :

montres-de-james-bond-blog-montres-de-luxe-lovetime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *