Zenith El Primero Striking 10th : « Son cœur bat plus fort. Le vôtre aussi »

La Zenith El Primero, LA légende que tout le monde horloger envie à Zenith. Sa réputation, elle la doit à son plus précieux atout : son mouvement , le plus précis au monde, avec pour cadence dix alternances par seconde. Une telle précision n’existe nulle part ailleurs et n’a jamais été égalée.

 

Zenith El Primero Striking 10 th

Zenith El Primero Striking 10 th

 

Sauvée de justesse !

Née en 1969, la première El Primero a été pourtant bien vite menacée par la crise dans laquelle s’est engouffré le monde horloger ; dûe à l’apparition du mouvement à quartz. À ce moment là, la maison Zenith est rachetée par une puissante firme américaine qui ne prête guère de valeur au travail des horlogers et aux pièces. Décision est prise de liquider toutes les pièces, machines et outillages qui permettraient d’élaborer des montres mécaniques puisque celles-ci deviendraient trop chères à produire et surtout ne répondraient plus aux critères de modernité assénés par un nouveau public et la direction en place.

Mais cette situation est une abération pour un des employés de Zenith, Charles Vermot, qui s’insurge contre la décision de la direction et essuie plusieurs refus de sauver les ateliers. Bravant les interdits, il élabore toute une stratégie de résistance. En effet, en cachant petit à petit le matériel de la manufacture, en étiquetant le moindre objet et en consignant chaque pièces dans un cahier, il sera à l’origine de la renaissance des montres mécaniques Zenith quelques années après, lorsqu’une autre direction fera renaître de la fabrique de ses cendres.

Charles Vermot © Zenith

Charles Vermot © Zenith

À la seconde près !

Trente ans plus tard, le chronographe Zenith El Primero Striking 10 th incarne la magnifique réussite de la marque et un retour aux valeurs techniques qui ont forgé son succès. Le garde-temps dévoile le 1/10e de seconde, soit chacune des pulsations de ce moteur exceptionnel. Innovation qui relève de l’exploit ! Mais la marque souligne judicieusement que « Mesurer ces fractions de temps si courtes est une chose mais les rendre parfaitement lisibles à l’œil humain en est une autre ». Défi également relevé pour Zenith, qui a littéralement révolutionné la seconde foudroyante. Les trois compteurs de ce chronographe sont disposés en triangle sur le cadran et la lisibilité du temps chronométré est garantie par trois variantes de teintes différentes qui colorent les compteurs. Parce que la trotteuse effectue 600 sauts par minutes, et que cela demande beaucoup d’énergie, les fonctions de la montre ont été améliorées et optimisées.

Résolument masculine, cette nouvelle El Primero se veut précise et parfaitement lisible. Résoudre une telle équation n’était pas chose facile ; Zenith l’a fait, en 1969 exemplaires pour ce modèle en acier.

La Zenith El Primero Striking 10th

Zenith El Primero Striking 10 th

 

Une Zenith El Primero en quelques chiffres :

9 mois de travail

20 horlogers

5500 opérations

864 000 battements par heure

Pour l’anecdote : le chrono Zenith El Primero Striking 10th a passé 159 jours dans l’espace, à bord de la capsule Soyouz.

 

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *