Montres connectées : quel avenir ?

Les montres connectées, un sujet qui depuis plusieurs années a fait couler beaucoup d’encre ! Si certaines manufactures de montres de luxe comme Hublot ont choisi de s’exprimer à ce sujet, d’autres sont restées dans l’attente de voir l’évolution du phénomène.

Trois ans après, nous faisons un état des lieux de la smartwatch.

Suite à l’apparition des montres connectées, une question était sur toutes les lèvres : la montre connectée était-elle une menace pour l’horlogerie de luxe ?
Face à cela, certaines manufactures de prestige ont fait le pari de se lancer dans la production de montres connectées comme Breitling ou encore Tag Heuer.
Quelques années après ce bouleversement qui a touché l’univers horloger, Lovetime revient avec un début de réponse concernant le sujet des montres connectées.

 

Les montres intelligentes : tout un débat

Parfois redoutées, souvent attendues, les smartwatches sont arrivées sur le marché des montres avec une technologie novatrice. Ce chamboulement fit planer une menace sur le monde horloger et notamment sur l’horlogerie de luxe avec l’arrivée d’une nouvelle montre signée Apple : l’iWatch.

Même si Samsung a été précurseur sur ce marché, la marque à la pomme croquée nous a fait languir pendant plusieurs années… Ce n’est qu’en 2013 que le géant Apple formula en 2013 une demande d’enregistrement de la marque iWatch, signe annonciateur de l’arrivée de la montre iWatch. La machine était lancée.
Dès leur arrivée sur le marché,  les montres connectées et l’Apple Watch ont déclaré la « guerre » à l’horlogerie de luxe. Dotées de fonctionnalités innovantes, les montres intelligentes disposent d’une technologie que les montres traditionnelles n’ont pas. Ce qui suscita un sentiment de danger pour l’horlogerie de luxe. Certains horlogers n’ont d’ailleurs pas tardé à réagir face à la menace d’Apple.
Tout comme le patron de Hublot, Jean Claude Biver avait déclaré à l’époque : « l’Apple Watch ressemble à toutes les autres smartwatches du marché. Le luxe, c’est intemporel, rare et véhicule du prestige. Ce n’est pas le cas d’une montre destinée à être vendue en 40 millions d’exemplaires, et irréparables dans cinq ans. ». D’autres dirigeants de manufactures suisses soulignaient alors le manque d’émotion lié à l’Apple Watch qu’ils qualifièrent de technologie éphémère.

Quoi qu’il en soit les montres intelligentes ne laissèrent personne indifférent et incitèrent quelques marques de luxe à franchir le pas en créant leur propre montre connectée de luxe. On pense notamment à la Carrera de Tag Heuer ou encore à la B55 connected signée Breitling.
Aujourd’hui malgré l’effort fourni par les marques pour offrir des smartwatches de luxe, les chiffres semblent indiquer que les français ne sont pas encore franchement emballés.

 

Smartwatches : état du marché

Si Apple domine actuellement le marché avec son IWatch, c’est l’acteur qui est le plus en difficulté avec des ventes qui ont décliné de 55 % entre avril et juin 2016 par rapport à 2015. Apple va donc sans doute procéder à un changement de cap. La marque au fruit croqué avait choisi d’allier luxe et technologie via l’Apple Watch Hermès. Il semblerait qu’elle se focalise davantage désormais sur les fonctionnalités sportives de la montre. Ce serait un début de bonne nouvelle pour les marques horlogères de luxe qui verraient Apple s’éloigner progressivement de leur marché.

Pourquoi Apple effectuerait un tel retour en arrière concernant ses montres intelligentes ? On peut l’expliquer en parti par le fait que les utilisateurs ne sont pas pleinement satisfaits de leur nouvelle montre connectée. Ce qui leur est reproché  est principalement leur faible autonomie, leur prix, des usages trop limités et leur dépendance constante au smartphone. L’objet ne semble pas correspondre aux besoins. L’avenir de la montre intelligente serait-il donc une montre analogique augmentée ?

 

Quel avenir pour les montres connectées ?

Selon le cabinet d’étude IDC, la croissance future pourrait venir des « montres basiques qui fournissent une forme de tracking fitness/sommeil sans être assez sophistiquées pour faire tourner des applications tierces ». En conséquence, en 2016 selon l’IDC, pour le marché des montres connectées la croissance prévue sera de tout juste 3,9% en 2016 et les parts de marché seront détenues à 52,3% par l’Apple Watch.

Serait-ce la fin des smartwatch en or, qui indiquent le nombre de pas effectués dans une journée pour le même prix qu’une montre Audemars Piguet ? Apple semble en tout cas diriger ses efforts sur deux principales améliorations : un GPS intégré et la création d’une montre intelligente résistante à l’eau. Les manufactures de la haute horlogerie comme Patek Philippe, Rolex ou encore Omega n’ont peut-être plus de soucis à se faire… pour l’instant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.