C’est quoi ta montre ? #Ma Breitling Super Avenger Chronographe

François Delonge est nouvellement client Cresus, et dans la vie il est Cuisinier, passionné de moto et père de trois enfants. Il a très aimablement accepté de répondre à quelques petites questions sur ses belles montres, dans une interview qui inaugure une nouvelle catégorie du blog : « C’est quoi ta montre ? »

montre breitling super avenger chronographe

Bonjour François ! Vous êtes l’heureux propriétaire de deux belles montres de chez Breitling et Bulgari ; pouvez-vous nous dire ce qui vous a plu chez elles ?

Eh bien je dois dire que j’ai une grande préférence pour les chronographes. Pour leur côté élégant et sportif sans aucun doute. Mes montres correspondent à mon style de vie, à mes tenues, à mes envies. Je voulais qu’elles puissent m’accompagner dans mon quotidien ; qu’elles me suivent partout. C’est donc l’esthétique qui m’a plu et pas forcément les fonctionnalités; car je n’utilise le chronographe que de manière ponctuelle. Après, il y a des détails qui m’ont fait craquer particulièrement sur ces modèles, comme le beau cadran de ma Breitling Super Avenger Chronographe, les couleurs et la légèreté de la Diagono Bulgari (titane et bracelet caoutchouc).

Est-ce que pour vous la mécanique du mouvement était primordiale ?

Je ne dirais pas primordiale car je ne m’y connais pas assez en mécanique horlogère pour en faire un critère de sélection fondamental. Mais c’est évident que si je souhaitais m’offrir une belle mécanique, c’est parce que j’aime beaucoup cet univers de précision ; j’admire infiniment le métier d’horloger. Pour moi ce sont des artistes. Mon environnement professionnel me demande d’être très  concentré, et précis ; donc j’apprécie aussi retrouver ces qualités dans des objets parfaitement réalisés ou chez les autres ; j’aime quand les choses tendent vers la perfection ; et ne laissent pas de place à l’à-peu-près.

montre breitling super avenger chronograph cresus

Vous avez acquis votre montre Breitling il y a quelques mois seulement, puis la Bulgari, possédiez-vous déjà d’autres montres ?

Plus jeune j’ai eu plusieurs montres Lip, une montre Swatch squelette, et des montres plus fantaisies de couleur, pour en changer souvent, pour le fun. Ce que j’adorais avec ma Swatch, c’est que l’on puisse voir le mécanisme en direct, depuis le cadran. Mais celle qui me faisait rêver depuis toujours c’est bien la Super Avenger de Breitling. Je m’étais promis qu’un jour je la posséderai. Je savais que j’allais sauter le pas, ce n’était plus qu’une question de temps.

Et comment avez-vous justement fait ce choix ?

La marque Breitling m’a toujours fait de l’effet. J’aime son univers, ses modèles cossus, et leur style. Je savais qu’il me faudrait une montre assez imposante (44 mm) pour aller avec mon tour de poignet et ma carrure : je m’imaginais très mal avec une petite montre de 36 mm (rires).

L’ami d’un ami que je côtoyais arborait souvent une belle Breitling, et puis un jour je suis tombé sur une publicité de Cresus dans un magazine. J’en ai parlé à un ami grand amateur d’horlogerie qui vous connaissait déjà.

Toute cette envie accumulée et l’opportunité  du prix m’a fait me décider , et comme un coup du destin, le modèle que je recherchais était disponible sur le site Cresus.

Bon, ensuite j’ai appris qu’il ne fallait pas se fier au destin quand on recherche une montre chez vous, car sur le site vous avez tellement de références, que la montre qu’on cherche y est  probablement ! (rires)

montre bulgari diagono cresusmontre bulgari diagono cresus

Et alors, avec tout ce que vous avez vu sur le site, avez-vous déjà repéré la prochaine ?

Eh bien je vais déjà profiter un peu de ma Bulgari Diagono, mais vous avez raison, je réfléchis déjà à la prochaine… Je pense que ce sera une BRM. La V12-44 GIGN me plait particulièrement. Et puis j’ai décidé que ces montres, je les achetais aussi pour mes enfants ; pour leur donner un jour. Et comme j’en ai trois…

Quelle est la montre que vous adoreriez porter le temps d’une soirée ?

Il y a deux modèles que je trouve vraiment magnifiques ; et pourtant ils n’ont pas grand-chose en commun. Je les ai vus tous les deux sur votre site. Il y a la Richard Mille, pour le côté nouvelle horlogerie, mécanisme apparent et performance ; et la Rolex Daytona, parce qu’elle c’est un mythe, toujours moderne, qui me plait. De toutes façons pour moi, c’est ça le seul et presque unique critère : je veux que ma montre me plaise, et que cet achat soit un grand moment de plaisir, j’adore cette effervescence quand j’ouvre mon écrin, que je vois ma montre et que je la passe à mon poignet pour la première fois…

montre richard mille tourbillon

 

montre rolex daytona cresus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.