Economie horlogère : les chiffres du Swatch Group s’envolent

OMEGA-Seamaster-Aqua-Terra-15000-gauss crédits omega

En cette rentrée 2013, je vous propose de faire le point sur les activités du numéro 1 mondial du secteur luxe : le Swatch Group ; qui s’envole tout de même vers les 9 milliards de francs suisses de chiffre d’affaires…

 

Un premier semestre satisfaisant

Les derniers chiffres communiqués par le Swatch Group sont ceux de l’exercice du premier semestre, et ils sont plutôt bons ! A vrai dire, même très bons, avec une progression de 8.7% par rapport à la même période l’an passé, ce qui correspond  à un chiffre d’affaires de 4. 18 milliards de francs suisses et un bénéfice net de 768 millions de francs suisses, 622 millions d’euros (+6.1%). C’est le segment Montres de luxe  et bijoux qui est le plus porteur puisqu’il enregistre à lui seul une progression de 9.1 % là encore par rapport à la même période que l’année dernière.

On constate donc que l’intégration et le développement de Harry Winston achetée pour un milliard de dollars n’a pas du tout fait flancher le navire.

groupe swatch rachète harry winston

Le n°1 mondial s’envole au second semestre

Les perspectives pour le groupe sont donc très prometteuses, notamment grâce à des tendances attendues plus positives en Chine et le lancement de nouveaux produits tels qu’une nouvelle montre Omega, la  Seamaster Aqua Terra  >15 000 Gauss, la première montre réellement antimagnétique au monde, ou encore la Swatch Sistem 51.

Le incidences positives se répercutent sur l’ouverture de 1150 postes pour atteindre les 31 000 collaborateurs. Le groupe Biennois a donc largement de quoi se réjouir, et quand on lit dans le Temps que le Swatch Group « n’a pas besoin de photo finish cette année », on ne peut qu’acquiescer et attendre la suite…

L'empire Swatch copyright photo REUTERS/Issei Kato (JAPAN) -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.