Seiko, chronométreur officiel des Mondiaux d’Athlétisme 2013

Source : Wikipedia

Seiko est une nouvelle fois chronométreur officiel des Championnats du Monde d’athlétisme et a développé à cette occasion de nouveaux systèmes d’affichage et de chronométrage pour anticiper sur les nouvelles performances des athlètes.

Sa première participation aux Championnats du monde organisés par l’Association Internationale des Fédérations d’Athlétisme  date de 1987. Durant ces années, la marque a inauguré plusieurs nouveaux systèmes de mesure du temps des athlètes et des distances, ainsi que des moyens d’affichage rapides des résultats et des informations pour les spectateurs dont voici quelques exemples :

En 1987, les spectateurs peuvent pour la première fois connaitre, en même temps que le temps de course la vitesse moyenne des athlètes mais aussi la vitesse du vent.

En 1991, Seiko optimise et améliore l’outil de photofinish; il n’y a désormais plus besoin d’attendre l’impression de la pellicule.

seiko chronométreur officiel des mondiaux d'athlétisme 2013 copyright seiko

En 1993, à stuttgart, pour la première fois, Seiko doit rentrer dans le détail du millième de seconde pour départager deux athlètes.

En 1995,  le système d’alerte au faux départ est mis en place; et en 1999, une nouveau système de rappel automatique (au centième de seconde) est mis en oeuvre pour avertir les athlètes.

En 2001, Seiko améliore le son du coup de départ.

En 2007,  la marque met en place un système d’évaluation de l’épreuve de marche et fait évoluer les tableaux d’affichage à LED qui affiche le type de faute commise.

seiko chronométreur officiel des mondiaux d'athlétisme 2013 copyright seiko

En 2010, un nouvel outil de mesure est mis au point  pour le saut en longueur et le triple saut.

Pour l’édition 2013 à Moscou, qui se termine le 18 août, l’horloger japonais a mis au point un panneau à LED qui affiche des informations sur les athlètes, les compétitions en cours et les résultats, en couleurs lumineuses très lisibles, et sur des panneaux à trois côtés.

Des modifications ont également été apportées aux starting blocks: les haut-parleurs sont désormais placés à l’avant – et non plus à l’arrière des athlètes – pour une meilleure écoute de la voix du speaker et du coup de pistolet du départ. La longueur des starting blocks est passée à 25 cm – soit 8 de plus que le modèle conventionnel – ce qui augmentera la force de la poussée des athlètes lors du départ.

Enfin, pour l’occasion, Seiko a créé une TV commerciale, de nouveaux slogans et… un réveil collector en forme de chrono d’athlétisme !

seiko chronométreur officiel des mondiaux d'athlétisme 2013 copyright seiko

Ces Mondiaux sont une nouvelle fois l’occasion de suivre les performances et les nouveaux records de grands athlètes, et pourquoi pas voir aussi Usain Bolt pavoiser avec sa montre Hublot car on dirait bien qu’il est le seul, contrairement à l’année dernière aux Jeux Olympiques, chronométrés, eux, par Omega , à mettre en évidence son poignet joliment paré.

seiko chronométreur officiel des mondiaux d'athlétisme 2013 copyright seiko

Sources : Seiko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.