Jeux Olympiques de Londres 2012 : l’heure du bilan

Intimement lié à l’horlogerie, le sport est souvent à l’honneur sur Lovetime, et notamment lorsqu’ils s’agit de grands événements comme les Jeux Olympiques!

16 jours de grande sportivité se sont déroulés, tenant en haleine des millions de spectateurs, pendant lesquels nous avons eu l’occasion de décrypter certains messages diffusés par le sponsor et chronométreur officiel Omega, mais aussi par les sportifs eux mêmes.

Pour clore cet épisode sportif d’exception en beauté, je vous propose aujourd’hui un bilan chiffré des « plus grands jeux de l’histoire Olympiques » avant de découvrir, en photo, les grands moments qui ont ponctué ces 2 semaines intenses en émotion.

L’intégralité des Jeux Olympiques de Londres 2012 aura coûté à son état la somme 11.5 milliards d’euros, soit le double de ce qui avait été prévu et proposé lors de l’acceptation de la candidature londonienne. En temps de crise, on pourrait penser que certains grinceraient des dents. Et pourtant bon nombre de personnes interrogées estiment que « ça valait le coup »; ce qui conforte l’attachement de tous à ces Jeux Olympiques et aux valeurs qui les animent. Londres était une ville déjà très touristique mais il y a fort à parier qu’un tel événement se révélera positif pour l’économie du pays, à moyen ou long terme. Quant à l’enthousiasme et la ferveur qui ont régné sur ces Jeux, ils étaient assez incroyables : en plus des millions de spectateurs réels, à la télé ou en rediffusion sur Internet, 10 millions de tweets ont été échangés par jour.

Le bilan français est de manière unanime assez bon : les bleus rentrent avec 34 médailles autour du cou, et des souvenirs impérissables.

Dans les médailles d’or citons Yannick Agnel, Camille Muffat, Florent Manaudou et le relais 4 x 100 en natation avec Amaury Leveaux, Yannick Agnel, Fabien Gilot et Clément Lefert pour la natation; Tony Estanguet et Emilie Fer pour le canoé, Julie Bresset pour le cyclisme, Lucie Décosse et Teddy Riner pour le judo, les « Experts » au Handball, et enfin Renaud Lavillenie à la perche. D’autres grands moments nous ont marqué notamment en athlétisme avec Christophe Lemaitre et Myriam Soumaré, tous deux en finale du 200m, faces à des légendes américaines et jamaïcaines.

Selon les pays, les récompenses varient pour les médaillés. Pour les vainqueurs, voici le palmarès des primes :

En premières positions, l’Ouzbékistan offrait 810 000 euros (sans que le pays n’est eu à verser la somme cette année), l’Arménie 700 000  euros, et l’Azerbaidjan 640 000 euros.

Viennent ensuite Singapour avec une récompense fixée à 575 000 euros, Taiwan avec 330 000 euros, l’Italie avec tout de même 140 000 euros, la Russie avec 100 000 euros, égalité entre la France et la Belgique avec une prime de 50 000 euros, la Chine avec 42 000  euros, la Corée du sud avec 40 000 euros, la Suisse avec 33 300 euros, les USA avec 19 000 euros, l’Australie avec 15600 euros, l’Allemagne avec 15 000 euros, et tout en bas du classement… le pays organisateur avec 0 euros!

On ne sait pas encore exactement à combien se porte la prime de Jamaicains; cela restera dérisoire dans tous les cas pour le champion Usain Bolt dont le cachet par meeting est estimé entre 200 000 et 350 000 euros, et qui a engrangé en 2012 20 millions d’euros, principalement par des opérations de sponsoring, avec la maison horlogère Hublot, pour ne citer que celle qui nous intéresse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.