L’éminent maître horloger Georges Daniels nous a quittés. Hommage.

Une triste nouvelle est tombée le 21 octobre dernier. Georges Daniels, horloger de génie nous a quittés. Cet homme de nationalité anglaise né en 1926 était l’un des horlogers les plus brillants que le XX eme siècle a vu traverser. Il est à l’origine d’ouvrages excellents, d’inventions révolutionnaires et certainement de la passion de bon nombre d’amateurs  contemporains d’horlogerie.

La plus célèbre de ses créations horlogères est l’échappement Co-Axial, « vulgarisée » par la marque Omega en 1999. Cette technologie est immédiatement qualifiée de révolutionnaire par le milieu horloger, et pour cause. Durant des siècles, le problème récurrent des horlogers était la lubrification du mouvement. Avec l’échappement Co-Axial, l’énergie est transmise par impulsions radiales. Les surfaces de contact, plus petites, et le mouvement de poussée entraînent une réduction considérable des frottements de l’échappement.

En 1999, Nicolas Hayek, Président du Groupe Swatch a acheté les droits de cette innovation élaborée dans les années 70, pour permettre à Omega d’acquérir une technologie qui allait vraiment faire la différence. Un défi relevé avec brio avec l’aide et le suivi opérationnel de Georges Daniels.

excellent livre  best seller de Georges DanielsCelui qu’on dit capable de monter une montre de A à Z est aussi l’auteur d’ouvrages intemporels et renommés, comme on n’en fait pas de meilleurs :  L’Art de Breguet, La Montre : Principes et méthodes de fabrication sont ou devraient être deux must have pour tous les passionnés d’horlogerie. Chacune de ses créations horlogères est l’exemple même de tout l’attachement que cet homme exceptionnel était capable de fournir à son métier, sa passion, son sacerdoce. Il aimait en particulier citer deux de ses œuvres. La première est une Grande complication tourbillon dotée d’une minute en or doté d’un mini échappement Co-Axial et de toutes les complications possibles : calendrier perpétuel instantané, équation du temps, répétitions à minutes, thermomètre et réserve de marche, phases de lune. La seconde est la Space traveller qui comporte un échappement à deux roues et de nombreuses autres complications également. Ces deux montres ont été élaborées par Georges Daniels pour expérimentation ; aucune n’avait été commandée.

Amoureux des montres, génie incontesté, créateur de technologie révolutionnaire comblé d’honneurs en fin de carrière, voici comment nous nous souviendrons de cet homme qui a changé la face de l’horlogerie à jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.