Omega & Michael Phelps : un duo en or !

Les championnats du monde de natation ont merveilleusement bien commencé. En particulier pour le célèbre nageur Michael Phelps qui signe de nouvelles performances et pour son sponsor Omega dont l’image s’affiche sur tous les écrans. Petite histoire de ces deux géants qui laisseront leur empreinte à jamais dans le milieu de la natation.

Un partenariat détonnant

L’association entre la marque Omega et la natation remonte à 1932, lorsque la marque s’est vu confier pour la première fois le chronométrage officiel de toutes les disciplines des Jeux Olympiques, dont la natation.  80 ans plus tard, rien n’a changé, si ce n’est qu’un phénomène est venu hanter les bassins, sous le signe de la marque. Entre Michael Phelps et Omega, c’est une histoire de sponsoring certes, mais aussi de sympathie et de records !

Prêter son image et incarner une marque n’est pas toujours un exercice facile pour un sportif. Pourtant, Michael Phelps joue le jeu comme un pro. À peine arrivé à Shanghai pour les championnats de natation, le nageur américain s’est rendu dans la boutique Omega du Swatch Art peace Hôtel pour rencontrer quelques jeunes fans, qui ont eu le privilège de se transformer en horlogers d’un jour à ses côtés. En bon communiquant, Phelps y a vu l’occasion d’expliquer à ses fans que la mesure du temps est extrêmement importante pour les nageurs, particulièrement en compétition où les performances se mesurent au 100 eme de seconde. Une intervention justifiée par sa propre expérience avec la montre Seamaster Planet Ocean. Après cette joyeuse session horlogère, Michael Phelps se rend au bassin du Shanghai Oriental Sports Center, et là… on connaît la suite. Sur le 200 m papillon, exit les autres concurrents, il est le maître de cette nage et le prouve en décrochant sa 23 eme médaille d’or en championnats du monde. Il déclare être ravi mais surtout penser –lui aussi– à l’année prochaine…

Objectif Londres 2012

Pour la 25 eme fois, Omega sera le chronométreur officiel des jeux olympiques. Et la maison horlogère attend cet événement de pied ferme ! Les technologies et les performances des athlètes devenant de plus en plus précises ; les appareils de mesure se doivent d’être irréprochables. Selon Sebastien Coe, Président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et des Jeux Paralympiques, « le chronométrage OMEGA se focalisera sur ce point pour capturer à jamais les moments de l’histoire du sport sur la piste, dans la piscine et sur tous nos autres sites.» Quant à Michael Phelps, nous l’imaginons et l’espérons aussi brillant !

52210445003001-carousel © Omega

Pour marquer le coup !

On l’a vu avec son ambassadeur, Omega voit les choses en grand. Alors pourquoi ne pas créer une horloge de compte à rebours à Trafalgar Square ? 500 jours avant le début des JO de 2012, l’horloge s’est déclenchée et décompte désormais les jours, les heures, les minutes et les secondes jusqu’au soir du 27 juillet 2012.

Et puis pour que ces JO soient gravés à jamais dans les esprits et les montres, la maison a aussi lancé la Seamaster 1948 co-axial « London 2012 » en édition limitée, soit 1948 exemplaires estampillés du logo des Jeux, animés par le calibre exclusif Omega 2202.

Qui a dit que jusqu’à 2012 le temps serait long ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.